REIMS HISTOIRE ET IDENTITÉ

Fondée le 6 décembre 1841, « dans le but de travailler au développement des sciences, des arts et des belles-lettres, et surtout de recueillir et de publier les matériaux qui peuvent servir à l’histoire du pays » (Statuts, article 1er), l’Académie Nationale de Reims a été reconnue d’Utilité publique le 15 décembre 1846.
Elle constitue une société savante dont les membres se réunissent une fois par mois, d’octobre à juin, pour écouter une communication sur un sujet de recherche de l’auteur ; une discussion suit l’exposé. Le texte est appelé à être publié dans le volume annuel des « Travaux de l’Académie Nationale de Reims » (volume N° 189 en 2021).
Elle s’est également fixé comme but de publier des documents inédits fondateurs de l’histoire rémoise et champenoise, en puisant dans les documents d’archives et de bibliothèques locales ; ceci constitue son œuvre la mieux reconnue et la plus durable.
Depuis 1946, elle s’est fixé un troisième but qui est d’instituer des prix pour récompenser et encourager la publication de travaux de recherche inédits entrepris par des étudiants ou des chercheurs. C’est ainsi qu’ont été créés le Grand Prix d’Histoire nationale, fondation Maurice Payard qui récompense un important travail d’histoire régionale réalisé par un chercheur non professionnel et non fonctionnaire de l’Etat, et le Prix Hubert Claisse, qui récompense depuis 2011 le travail méritant d’un étudiant de l’Université de Reims Champagne-Ardenne.
En octobre 2019, l’Académie nationale de Reims a été élue à la Conférence Nationale des Académies, instance qui réunit 33 académies de province sous l’égide de l’Institut de France.