Exposition Juliette Roche l’insolite

Véronique Richard
Académie de Mâcon
Le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, premier bâtiment à vocation muséale publique de France, créé en 1694, dans une ancienne halle aux grains, a accueilli la première rétrospective de Juliette Roche (1884-1980), peintre et écrivaine méconnue. L’oeuvre de cette artiste ayant participé aux avant-garde artistiques les plus marquantes du XXe, n’a jamais été présentée hormis quelques tableaux à la Galerie Miroir de Montpellier en 1962. L’exposition débutait à la fin de la période de confinement, et nous avons eu la chance de pouvoir pénétrer dans les belles salles dédiées à Juliette Roche pour découvrir ses créations nous apparaissant comme un trésor enfin dévoilé. Juliette Roche, fille du Ministre Jules Roche, était mariée à Albert Gleizes, artiste et premier théoricien du cubisme, ami de Picasso et Braque, qui gagna très vite une certaine notoriété, ce ne fut pas le cas hélas de Juliette dont les travaux furent occultés.

Exposition Goya

Véronique Richard
Académie de Mâcon
La Fondation Bayeler de Bâle a organisé une importante exposition, plus de 170 oeuvres, consacrée à Francisco de Goya (1746-1828) l’un des derniers grands peintres de cour, hors d’Espagne. L’artiste débute sa carrière en pleine période baroque, puis brille dans le classicisme, enfin, se tourne vers le romantisme. Parmi les douze chef d’oeuvre rarement exposés, figure le portrait de la Duchesse d’Albe, de 1795, imposant de grâce mais d’une grande sobriété. Il nous a séduit par la symphonie des tons noir, ocre, terre grise et brune. Nous avons aussi été fascinés par la célèbre Maja vestida, de 1800, véritable icône de l’histoire de l’art, qui obtint autant de succès que la Maja desnuda, ainsi que par les Majas
au balcon, Maja et Celestine au balcon, qui inspira plus tard le Français Edouard Manet.

Exposition Baselitz

Véronique Richard
Académie de Mâcon
La retrospective consacrée à Georges Baselitz, né en 1938, est la première exposition exhaustive qui permet de parcourir les six décennies de création du peintre allemand dont l’originalité et la force l’ont amené à s’inscrire parmi les figures majeures de l’histoire de l’art contemporain. Nous découvrons sa production selon un parcours chronologique qui met en valeur les périodes les plus représentatives de son propos plastique. Nous sommes évidemment marqués par les oeuvres fortement expressives, comme Homme nu, une allégorie de la guerre, des deux premières salles, imprégnées du climat de violence, de destruction, qui règne après 1945 en République Démocratique Allemande, pays que Baselitz quitta en 1956 pour entrer a l’Ecole des Beaux Arts de Berlin Ouest.

De la poliomyélite à la Covid-19

Jeanne-Marie Demarolle
Académie de Metz

Publié sous la direction du Professeur Jean-Marie Mantz membre de l’Académie de médecine et de l’Académie nationale de Metz, fondateur de la spécialité de réanimation médicale de Strasbourg, l’Histoire de la réanimation médicale aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg rend hommage à tous ceux qui ont été engagés dans soixante années de combats pour la vie. Ces soixante années conduisent le lecteur de l’épidémie de poliomyélite qui, apparue au Danemark en 1954, frappa six ans plus tard la France et tout particulièrement la région parisienne, le Nord et l’Est, à la pandémie qui depuis 2020 ne laisse aucun répit aux services de réanimation neuro-respiratoire.

Syndrome de Diogène

Jacques Boucharlat
Académie Delphinale

I-INTRODUCTION : à partir d’une expertise personnelle et des remarques  d’assistantes sociales insistant sur les problèmes soulevés par l’inflation des cas, nous pensons utile de revenir sur ce syndrome de Diogène dont la description est récente.

II-DÉFINITION: Le syndrome de Diogène est un syndrome décrit par la gériatre américaine Allison N. Clark en 1975  pour caractériser un trouble du comportement conduisant à des conditions de vie négligées, voire une négligence parfois extrême de l’hygiène corporelle et domestique, une accumulation d’objets hétéroclites, nommée également syllogomanie, ,un déni de son état, un isolement social, un refus d’aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive.

Pasteur s’est construit, a été construit, déconstruit.

Hervé This
Académie d’Alsace
L’année 2022 sera le bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur  (il naquit le 27 décembre 1822), et la question est d’organiser utilement cette commémoration. Cela n’est aussi simple que de son vivant, car nous savons aujourd’hui parfaitement que Pasteur fut d’abord célébré pour ses travaux scientifiques, avant d’être héroïsé par le pouvoir politique, en l’occurrence Napoléon III et son épouse, puis par  la Troisième République.

Restauration de la cathédrale d’Alès

Thierry Martin
Académie de Nîmes

Les pages qui vont suivre ne suffiront pas à donner une idée, même modeste, de tous les épisodes qui ont balisé ce grand livre d’histoire(s) que les pierres et les décors de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d’Alès peuvent contenir. Depuis le XIXe siècle, la notion de patrimoine a commencé à prendre du sens et l’ouvrage « Recherches historiques sur la ville d’Alais » (1860) reflète ce souci de mieux connaître quelles furent les origines d’un édifice intimement lié à la naissance de la cité alésienne.

Carrière de granit d’Assouan

Claude Oberlin
Académie d’Alsace

Après mon hypothèse sur l’usinage du granit à l’époque des Pharaons, après avoir étudié et approfondi les vestiges dans la carrière d’Assouan, voici l’hypothèse de l’extraction de l’obélisque inachevé tel qu’il aurait pu être retiré de son lit de taille.
Ce monolithe mesure 42 m de long et son poids est estimé à 1167 tonnes.

Transition énergétique, fiction ou réalité ?

François Le Tacon
Académie de Stanislas

L’idée de transition énergétique est née vers 1975. Son objectif est de remplacer à plus ou moins long terme les énergies fossiles ou nucléaires par des énergies renouvelables. L’analyse de la consommation énergétique mondiale de 2019 montre que cette transition n’a nullement débuté malgré de nombreuses conférences ou appels à réduire la consommation d’énergie fossile et en corollaire l’émission de gaz à effet de serre.

SAINTE HÉLÈNE : petite … isle

Alain d’Antin de Vaillac
Mainteneur de l’Académie des Jeux Floraux

Longueur,17 km, largeur 10, Ste Hélène est assurément une petite île.

Concrétion minuscule que seuls quelques marins, historiens, ou géographes, savent positionner sur un atlantique sud lui-même méconnu, sorte de zombie des océans, peu fréquenté, illimité, pervers avec ça, capable de vous faire vite dégringoler vers l’antarctique où il fait froid.